Au cœur des quartiers historiques, cette maison offre un trésor caché surprenant par son originalité. Le noyau de cette collection (privée réunie par Henri Aymard (1878-1956) est constitué de 35 chapiteaux romans du XIIème siècle, une dizaine de tailloirs et deux voussures de portail de la même.

Ces sculptures furent démontées sur leur site d’origine après la Première Guerre Mondiale et remontées à Loudun à partir de 1923. Inscrit à l’inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1997, l’ensemble se présente sous la forme d’une chapelle médiévale reconstituée. Il ne s’agit pas d’un lieu de culte mais d’un décor recomposé. Cette mise en scène spectaculaire réunit en un même lieu trois expressions artistiques majeures au Moyen-Age : la sculpture, la peinture et le vitrail et un goût scénographique maqué par son temps.

Rens : office de tourisme 05.49.22.22.22