charbonneaulassayInstallé dans un ancien hôtel particulier du XVIIIe siècle, le Musée Charbonneau-Lassay abrite des collections riches et variées en grande partie léguées par un érudit local, Louis Charbonneau-Lassay (1871-1946). Archéologue, historien, sigillographe, graveur, dessinateur, collectionneur, Charbonneau-Lassay était également un grand ésotériste, auteur du Bestiaire du Christ, ouvrage monumental en matière d’emblématique et de symbolique christique.
A l’image d’un cabinet de curiosités, le musée permet de découvrir au fil de la visite l’étendue des œuvres et des objets du collectionneur traitant en majeure partie de l’histoire de Loudun. Des fossiles archéologiques, aux épées et fusils du XVIeme aux XXeme siècles en passant par les vestiges gallo-romains de Curçay-sur-dive, le musée renferme également des documents sur les Loudunais célèbres, notamment le légendaire curé Urbain Grandier, au cœur de l’Affaire des Possédées de Loudun qui bouleversa la France entière au XVIIeme siècle, et dont on pourra apercevoir les cendres de son bûcher au fond d’une vitrine …
Une salle est dédiée à la peinture, notamment aux toiles du Loudunais Carl Rosa qui créa le premier musée de Loudun en 1903 tandis que coiffes, vêtements et objets d’artisanat illustrent les arts et traditions populaires locales.

Enfin, le musée présente une collection d’art africain, et notamment de très beaux masques rituels provenant du jumelage de Loudun avec Ouagadougou (Burkina Faso).